mercredi 29 juillet 2015

Des choses à dire à une femme enceinte

Que ce soit sur les blogs ou dans les livres ou sur les sites pour les parents, on trouve toujours des articles sur ce que l'on ne doit PAS dire à une femme enceinte… 


C’est vrai que lorsqu'on est enceinte, on a systématiquement droit à notre lot d’indélicats pendant les différentes étapes de la grossesse... Mais voilà, je suis en train de me demander : et si en fait nous étions peut être un peu trop susceptibles quand même ? Naaaan, qu’est-ce que je raconte ? Nous, on est cool ! C’est les autres qui sont cons et qui ne réfléchissent pas avant de nous parler ! On va rester sur ça plutôt, n'est-ce pas? 

N’empêche, avec toutes ces listes de ce qu’il ne faut pas dire, des fois, en tant qu’interlocuteur de femme enceinte, on se demande : Mais qu’est-ce qu’on peut bien leur dire alors? Ça devient compliqué finalement de parler à une femme enceinte, non ? 

Du coup, j'ai essayé de trouver des choses qui ne vont pas nous vexer, nous faire pleurer ou nous donner envie de vous tuer. Allez, quelques petites idées : 

  • Parlez-nous d’actualité, de politique, de littérature, de cinéma, même les potins des célébrités ça passe! S’il vous plaît, ça fait trois, six, huit mois que notre cerveau n’a qu’un seul centre d’intérêt. Sortez-nous un peu de notre bulle et faites nous regarder ailleurs que notre nombril (littéralement) 
  • "Comment tu te sens ?". Bah oui, la grossesse n’est pas toujours un long fleuve tranquille et s’il y a des filles qui n’ont pas de problème à parler non-stop de leur grossesse (OK, la plupart), il y a aussi les autres qui par peur d’embêter, n’en parlent pas du tout alors que Dieu sait qu’on a plein d’émotions qu’on aimerait pouvoir partager avec quelqu’un d’autre que son mari ! 
  •  Dites-nous qu’on a l’air en forme ! Bon, ce ne sera pas très crédible si vous nous dites ça pendant le premier trimestre et qu’on passe nos journées à vomir/dormir/manger (et revomir). Mais l’autre jour, un collègue m’a dit « t’as l’air en forme ! On dirait que tu vis bien ta grossesse », ça m’a fait vachement plaisir ! 
  • Rassurez-nous ! Connaissez-vous des histoires d'accouchements de rêve ? Racontez-les-nous ! Sans nous cacher la vérité (de toute façon, la nouvelle tendance et de tous dire donc on est au courant), il est aussi bon de savoir que tout peut bien se passer ! 
  • Un super remède de grand-mère ou un bon plan à nous donner ? N’hésitez pas ! Bon, celui-ci est délicat car des fois, on est un peu accablée par tous ces conseils non demandés mais bon si c'est dit avec bienveillance et sans donner des leçons je pense que ça passe!
  • « Je compatis » / « j’ai vécu la même chose » / « je te comprends ». Des fois, on a des peurs irrationnelles ou des questions stupides ou des doutes et ça fait toujours du bien de savoir que d’autres sont passés par là. Même si vous n’avez pas de solution, ces mots-là sont toujours réconfortants (et pas que dans le cas d’une grossesse) 

Voilà, c’est tout ce qui me vient à l’esprit ! Finalement, on est quand même un peu limité, hein ? Mais bon, je pense que le maître-mot est l’empathie, essayez de vous mettre à la place de la maman (ou rappelez-vous de quand vous y étiez), je pense que déjà avec ça en tête, vous devriez vous en sortir plutôt bien ! 

Mais quand même, désolée d’être aussi chiantes pendant cette période !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire