jeudi 27 août 2015

Mon premier cours de préparation à l'accouchement : Quelques conseils pour réussir l'allaitement

Cette semaine, j'ai eu mon premier cours de préparation à l'accouchement.

Comme d'habitude, je ne peux pas m'empêcher de comparer à ma première grossesse... A l'époque, je faisais des cours de respiration et gestion de la douleur par petit groupe et puis les cours plus axés puériculture étaient donnés tous les samedis dans une grande salle et avec tout plein de mamans. Bizarrement (parce que, du moins à l'époque, les hommes n'étaient pas très impliqués dans la grossesse dans mon pays), la plupart de mamans étaient accompagnées de leur mari et surtout la plupart de mamans étaient de "vraies" femmes et non des petites jeunettes apeurées comme moi... Je vous raconte pas à quel point je me sentais illégitime et pas du tout à ma place... Mais bon, j'aimais bien ces cours malgré tout!

Cette fois-ci, j'y étais avec mon mari. Probablement dû au thème mais j'étais la seule accompagnée de son mari, quel ironie! Le thème de cette première séance était donc l'alimentation du bébé.

Regardez comment j'ai l'air ultra concentrée!
Au début du cours, la sage-femme, nous a demandé si c'était le premier, si on voulait allaiter et si on l'avait déjà fait. Toutes les femmes étaient plutôt partantes pour l'allaitement au sein. Lorsque j'ai dit que j'avais déjà une fille et que je l'avais allaitée pendant plus d'un an, la sage-femme m'a répondu "ah, mais je vais vous laisser faire le cours, vous devez être une experte"... Elle était complètement à côté de la plaque. Oui, j'ai allaité ma fille mais c'était il y a 12 ans et franchement je ne connaissais pas 1/4 de toutes les choses qu'elle nous a dit! J'avais fait ça plutôt en freestyle, moi! 

Bref, j'ai appris plein de choses que je ne savais pas que ce soit sur l'allaitement au sein ou au lait artificiel. En voici quelques-unes, un peu dans le désordre :

  • La tétée de bienvenue doit être fait dans les deux heures de l'accouchement (moi c'était au moins 5 heures après)
  • Le bébé ne doit pas toucher à un biberon pendant son premier mois. 
  • Les tétées de nuit sont très importantes car elles stimulent la production de lait.
  • Pour avoir plus de lait : 2 litre d'au par jour, manger riche (à nous les raclettes et tartiflettes), dormir et pour stimuler en cas de manque de lait : de la levure de bière et des tisaines d'allaitement.
  • Le bébé ne doit pas dormir à côté de la maman car il sent le lait et donc dès qu'on bouge, ça risquera de le réveiller (je sens que les cododoteuses ne vont pas aimer ce conseil)
  • Il faut 20 minutes pour vider un sein, les 10 premières minutes ce n'est que de l'eau, tout ce qui le nourri arrive après. S'il a encore faim on peut changer de sein mais il ne faut pas rester des heures et des heures avec le bébé à téter ("Vous n'êtes pas des tétines géantes", qu'elle nous a dit)
  • Il faut éviter de manger des aliments qui provoquent des gaz pour éviter de donner des coliques au bébé.
  • Elle râlait sur les mamans qui disent que leurs bébés font leurs nuits dès le retour de la maternité car pour elle un bébé qui allaite digère très vite et a donc besoin de manger toutes les 3h! 
  • Contrairement à ce que l'on peut entendre, il ne faut pas arrêter d'allaiter lorsqu'on tombe malade. Il faut juste que les médicaments soient adaptés à l'allaitement et que oui, il y en a beaucoup qui le sont.
  • Si on retourne travailler à la fin du congé maternité, il est bien de commencer à donner du lait au biberon 15 jours avant la reprise.
  • Ah et c'est bien de noter dans un carnet les heures de tétée, la durée et comment sont les selles (le truc que je risque de faire pendant 2-3 jours puis laisser tomber... Oui, je suis une fille super organisée)
Donc voilà, cours super intéressant! Elle a beaucoup parlé de l'allaitement au biberon aussi, j'ai tout noté mais pour l'instant je me sens un peu moins concernée! En tout cas, j'ai tout noté, on sait jamais comment ça va se passer!

N'empêche, je pense encore une fois à ma fille et à son allaitement, je ne connaissais pas toutes ces choses là et pourtant tout s'est bien passé et j'ai pu l'allaiter pendant très très longtemps! Donc voilà, je pense que le plus important est de suivre son instinct et de faire comme on peut!  

J'ai hâte d'être au prochain cours en tout cas!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire