lundi 7 septembre 2015

Sa place

L'autre jour je lisais dans un magazine un article sur l'arrivée d'un premier bébé "commun" dans une famille recomposée. 

J'avais trouvé l'article vachement intéressant étant donné que s'il y a une chose qui me tient à cœur est celle de respecter la place de ma fille dans notre famille.


Dans l'article, on disait que l'arrivée d'un bébé est une première expérience pour le "nouveau" couple et que dans cette configuration l'enfant d'une union précédente a du mal à se positionner. Forcément, l'arrivée d'un premier bébé entraîne tellement d'expectative que le premier enfant pourrait être perçu comme "en trop", comme un agent externe...

C'est pourquoi même avant le début de ma grossesse, j'ai essayé à tout prix d'inclure ma fille dans cette nouvelle configuration. Il est vrai quand même qu'elle a beaucoup réclamé l'arrivée d'un frère ou sœur ce qui nous a facilité un peu les choses :

  • Avant d'être enceinte, on parlait souvent de son rôle de grande sœur... C'est souvent elle qui démarrait ses conversations et qui nous disaient comment elle serait avec son frère ou sa sœur. Bref, elle attendait son arrivée presque tout autant que nous! 
  • L'annonce de la grossesse a été un moment particulièrement émouvant. On a voulu vraiment qu'elle s'identifie dans ce nouveau rôle de grande sœur et on a plus mis l'accent là dessus que sur le bébé 
  • Elle a pu participer à toutes les échographies. J'ai lu que ce n'est pas toujours conseillé mais ma fille étant déjà plus grande nous avons eu le temps de lui expliquer comment ça allait se passer à chaque fois. N'empêche, j'avais quand même peur à chaque fois qu'on nous annonce une complication ou quelque chose et qu'elle ait à l'entendre, heureusement ça n'a pas été le cas.
  • Cette grossesse a été aussi l'occasion de se souvenir de ma première grossesse. C'est vrai que nous n'en parlions pas tant que ça avant mais depuis que je suis enceinte, je lui en parle souvent et elle aime beaucoup entendre ces histoires (comme la chanson qui la faisait gigoter dans le ventre ou ce que je faisais juste avant d'aller à la maternité, ses premiers sourires, ses premiers pas...)
  • Une idée qu'une copine m'a donné : la laisser choisir un doudou pour le bébé. Je pense que c'est une bonne idée car ces petites choses, pourtant matérielles, l'aident à se sentir plus concernée par l'arrivée de ce bébé.

Mais malgré tout ça, je pense que le plus important est de continuer à avoir des moments rien qu'à elle. Des moments où tout ne tourne pas autour du bébé, où on peut parler de sa journée au collège, de ses copines, regarder un film qu'elle aura choisi, faire les magasins pour elle et pas pour le bébé. Bref, lui laisser garder sa place. Lui montrer que même s'il y a un bébé qui arrive et qui occupe pas mal nos pensées, nous sommes toujours là pour elle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire