lundi 12 octobre 2015

Ready or not...

Samedi dernier, nous étions au resto pour fêter l'anniversaire d'une amie. Lorsque nous sommes arrivés, les enfants de nos copains étaient en train de faire du coloriage sur l'une des tables. Après avoir dit bonjour à tout le monde, chéri est allé direct s'asseoir avec eux et discuter et jouer. Il était à fond! 

C'est toujours comme ça. Mon mari adore les enfants et dans les soirées, goûters, brunchs ou autre il va toujours s'occuper d'eux et les faire rigoler et jouer avec. C'est magique mais tous les enfants l'adorent! 

Ce soir-là tout le monde m'a dit "ton homme, il est vraiment prêt".

Et c'est vrai, s'il y en a un de nous deux pour qui la parentalité est évidente, c'est surtout pour lui. Il n'a pas vraiment de doute ou d'angoisse... Il ne passe pas ses journées à lire des livres pour savoir s'il saura bien faire et il est vraiment impatient de jouer ce nouveau rôle, celui du papa d'un nouveau né.

Et moi donc? J'en avais déjà parlé il y a quelques temps : Les enfants, ce n'est pas vraiment mon truc. Dans les soirées comme celle pour l'anniversaire de notre amie, je vais rarement voir les enfants, je ne demande pas à porter les tous petits ou à donner à manger à ceux qui sont un peu plus grands... Et quand il y en a un qui m'approche, je ne sais pas trop comment interagir avec...

Mais est-ce que ça veut dire que je ne suis pas prête? Est ce que le fait que je ne m'intéresse pas aux enfants des autres veut dire que je ne suis pas préparée à m'occuper du mien? Est-ce que ça veut dire que je vais être une mauvaise maman?

Et bien,bizarrement, j'ai une réponse assez simple à toutes ces questions : NON! 
Source
Oui, moi, l'angoissée de la vie, celle qui a peur de mal faire et qui se pose tout le temps de questions, c'est moi qui parle... Cette fois-ci, je n'ai pas de doute. Non, je ne pense pas que je serai une mauvaise maman. Pour la première fois de ma vie, j'ai confiance en moi et je pense que je ferai de mon mieux. 

Bien sûr, je sais très bien que ce ne sera pas facile et je sais que ces gestes de parent ne me viendront pas aussi facilement qu'à mon chéri. Mais ce n'est pas grave, j'ai quand même hâte d'y être.

Je pense quand même que serai toujours une maman qui se pose mille questions et qui doute d'elle mais je ne sais pas, tout d'un coup je ressens un boost de confiance en moi. Comme si je savais que ça va aller, que malgré les difficultés, je vais essayer et que je serai une (assez?) bonne maman... Surement pas parfaite mais une bonne maman quand même...

Finalement,même si moi ça ne se voit pas forcément, je me sens prête pour cette nouvelle aventure.

1 commentaire: