lundi 25 janvier 2016

La reprise du travail : mes astuces anti-déprime

Et nous voilà, dernière semaine de congé avant la reprise du boulot... 

Je voulais être la maman détachée qui à la fin de son congé maternité aurait envie de reprendre le travail. Je croyais que j'en aurai marre d'être chez moi et d'être H-24 avec mon fils... Mais en fait non, je suis comme la plupart des mamans et "quitter" mon bébé est vraiment difficile. Même si sa nounou est géniale, même s'il est important pour moi de m'épanouir dans ma vie professionnelle, ces journées passées avec mon bébé vont vraiment me manquer...


J'ai donc décidé de profiter autant que je pourrai de cette dernière semaine et voici ce que je compte faire pour y arriver :

  • Vous savez ces premiers jours avec son bébé, lorsque bébé s'endort sa tête contre votre poitrine? C'est tellement bien de le sentir tout près de moi et une fois que j'aurais repris le boulot je n'aurais plus tellement l'occasion de le faire. C'est donc le moment de faire le plein de câlins!
  • Comme Sacha va passer quelques matinées entières chez la nounou, je vais me servir de ce temps pour une bonne séance de chouchoutage ! Un bain, un masque, une manucure... De quoi se faire belle pour le retour au boulot!
  • Et pourquoi pas un peu de shopping. Quoi de mieux pour s'enthousiasmer du retour au boulot que faire quelques emplettes? Et en plus, ça ne doit pas être pratique ou confortable ou non salissant...Tant qu'on se sent jolie et pro, tout va bien!
  • J'ai dit à mon mari de ne rien prévoir pour le week-end prochain. On restera à la maison, on fera la grasse mat (enfin, la version "parents" de la grasse mat, c'est à dire se lever à 8h au plus tard), on ira peut être faire une petite balade en famille ou on restera peut être en pyjama toute la journée, on verra, mais on ne va surtout pas se presser ni stresser.
  • Dimanche soir, je préparerai mes affaires et celles de Sacha pour aller chez la nounou. Comme ça, lundi matin ce ne sera pas trop la course pour partir.
  • Et pour finir, j'essaierai de me coucher tôt même si je sais d'avance que je vais tourner et tourner dans mon litt avant de pouvoir vraiment m'endormir... 
  • Et puis lundi matin, je prévoirai 15 minutes pour faire un gros câlin à mon petit bibout parce que je sais d'avance que ça va être dur de devoir le quitter...
Vous croyez qu'avec tout ça, ça ira mieux?

1 commentaire:

  1. Comme je te comprends, je m'imaginais comme toi et finalement quand j'ai dû retourner travailler, dieu que c'était dur et long. Mais, une fois arrivée au bureau, le temps est passé relativement vite, par contre je suis allée le chercher plus tôt à la crèche, j'avais tellement envie de le retrouver.

    RépondreSupprimer